35% des patients auraient renoncé à un soin en pleine épidémie

Plus d’un patient sur 3 aurait renoncé au moins une fois à un soin en raison de l’épidémie de Covid-19, selon une enquête mené par la plateforme de rendez-vous en ligne Doctolib en avril.

Parmi les raisons invoquées pour cette décision : 38% des personnes interrogées ont cité la peur d’être contaminées, 28% la crainte de déranger leur médecin et 17% la fermeture du cabinet. Le nombre de rendez-vous médicaux pris sur la plateforme a au total baissé de 66% entre janvier et avril 2020, touchant plus particulièrement les spécialistes (avec une baisse de 71% du nombre de rendez-vous contre 44% chez les généralistes). « Ce phénomène est préoccupant : en renonçant à se soigner pour le COVID-19 ou d’autres maladies, les Français mettent leur santé en danger », souligne Doctolib dans un communiqué.