15 000 RD dépistées en un an grâce à la télémédecine

Eplucher, en une matinée, 45 dossiers de patients ayant effectué un dépistage de la rétinopathie diabétique, c’est ce que permet de réaliser le réseau de télémédecine d’Ile-de-France de dépistage de la rétinopathie diabétique grâce à OphDiaT et à la télémédecine. Près de 15 000 dépistages ont ainsi pu être effectués en 2011.

L’organisation mise en place par le Pr Pascale Massin, chef du service d’ophtalmologie du groupe hospitalier Saint-Louis-Lariboisière-Fernand Widal et le Dr Agnès Chabouis, responsable de la télémédecine à l’AP-HP. Elle repose sur des orthoptistes ou des infirmiers qui réalisent le fond d’oeil, transmise ensuite à un centre de lecture virtuel via un accès Internet sécurisé. Là, neuf ophtalmologistes font le diagnostic et le transmettent au
centre demandeur. Le patient et son ophtalmologiste sont alors informés des résultats.

33 sites de dépistage participent à ce réseau mais, pour passer à la vitesse supérieure, il faudrait intégrer de nouveaux ophtalmologistes libéraux dans le centre de lecture. Or, la classification commune des actes médicaux (CCAM) ne permet pas la facturation des actes dans une organisation de ce type. Les pouvoirs publics sont
appelés à débloquer la situation.
Loading comments...

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous