A+ A A-

Comparatif Eylea et Lucentis dans la DMLA exsudative

V.Gualino, F. Fajnkuchen, C. Morel, B. Wolff
Numéro 182 - Septembre 2014
La prise en charge de la DMLA exsudative en France repose, pour l'instant, sur deux ® molécules ayant l'AMM et le remboursement Sécurité Sociale. Le Lucentis (ranibizumab) depuis 2007 et plus récemment l'Eylea® (aflibercept) depuis novembre 2013. L'arrivée de l'Eylea® a renforcé notre arsenal thérapeutique mais notre recul clinique sur cette dernière reste plus faible par rapport au Lucentis® dont notre utilisation en clinique remonte à plus de sept ans. La décision quant à l'utilisation de l'une ou l'autre de ces molécules est actuellement guidée par les résultats des études à notre disposition ainsi qu'à notre propre expérience grandissante.Aucune étude n'a encore clairement comparé ces deux molécules avec le même protocole de traitement.

Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés