Angio OCT

Le déficit en cellules souches limbiques (DCSL) est l’expression d’un double processus : une régénération insuffisante de l’épithélium de la cornée, ne pouvant assurer son maintien physiologique (homéostasie), associée à une invasion cornéenne par une prolifération conjonctivale. Il peut être dû à des étiologies variées résultant d’une diminution du nombre de cellules souches limbiques ou d’une anomalie de leur fonction.    

8-9 décembre 2017, Session diabète.   Apport de l’OCT-A dans la rétinopathie diabétique (A. Gaudric, Paris) Lors de cette première présentation, Alain Gaudric a repris les points forts de l’OCT-A dans le diabète. Tout d’abord, l’OCT-A permet-elle de diagnostiquer plus précocement la rétinopathie ? 

L’OCT-angiographie (OCT-A) est une technique d’imagerie vasculaire rapide non ­invasive qui ne nécessite pas d’injection de produit de contraste. Si les appareils actuellement disponibles fournissent déjà des informations fonctionnelles en profondeur en 3 dimensions, les prochaines générations permettront d’améliorer certains aspects afin d’obtenir des analyses plus précises et plus rapides.

Une femme de 33 ans d’origine caucasienne sans antécédent, avec légère myopie, se présente en urgence pour baisse d’acuité visuelle rapide de l’œil gauche avec ­scotomes multiples.

L’OCT-A est une technologie encore en développement mais les premiers résultats sont très prometteurs. Elle est déjà devenue un outil indispensable dans l’imagerie multimodal. Il est certain qu’avec des améliorations dans le futur elle sera une alternative à l’angiographie à la fluorescéine dans plusieurs pathologies rétiniennes.

Formule 100% web

à partir de
40
an
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site