A+ A A-
27/04/2018

Une campagne d’information sur le bon usage des écrans

« 71% des Français pensent que l’usage des écrans nuit à la qualité des relations, 69% sont préoccupés par la présence des écrans dans la vie de leurs enfants et 59% se considèrent comme dépendants », rappelle l’Institut d’Education Médicale et de Prévention (IEMP). Pour répondre à ces préoccupations, il lance donc une campagne nationale d’information sur le bon usage des écrans, qui s’appuie notamment sur le site internet : ­Lebonusagedesecrans.fr. L’IEMP rappelle à cette occasion les différents risques pour la vision liés à l’usage prolongé ou excessif des écrans : fatigue oculaire, picotements, troubles de la vision, baisse de la capacité à voir de loin ou migraine... « Parmi ces troubles visuels, le risque de sécheresse oculaire associé à un usage intensif des écrans est aujourd’hui clairement établi », précise l’IEMP. Qui ajoute cependant que « contrairement à ce que l’on a pu penser auparavant, on peut aujourd’hui affirmer que les écrans n’entrainent ni baisse de la vision ni myopie. De même, aucune étude scientifique à ce jour ne permet de conclure que la lumière bleue des écrans serait nocive pour nos yeux. » Ce qui n’empêche pas de préserver ses yeux avec quelques astuces simples : régler l’intensité et le contraste de l’écran en fonction de la lumière ambiante ; régler la position de l’écran de telle sorte qu’il soit situé plus bas que le regard et à une distance de 50 à 90 cm des yeux ; faire des pauses régulièrement en suivant la règle du 20/20/20 (stopper son activité sur écran durant 20 secondes toutes les 20 minutes et fixer un point à 20 mètres de distance) ; penser à cligner ­souvent des yeux ; utiliser une correction optique adaptée à sa vue.
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés