A+ A A-
19/09/2018

Toujours pas assez de postes en ophtalmologie, selon le Snof

Mi-juillet, l’arrêté définissant le nombre de postes à pourvoir pour les internes à l’issue des ECNi a été publié… et ne satisfait pas le Snof. Celui-ci avait demandé l’attribution de 240 postes, or la spécialité ne s’en voit allouer que 155. « C’est d’autant plus incohérent que l’ophtalmologie est la spécialité la plus demandée par les étudiants, a déclaré le Dr Thierry Bour, président du syndicat, dans un communiqué. Il est primordial de former un nombre suffisant d’ophtalmologistes pour en finir avec les délais d’attente et garantir un accès aux soins pour tous et sur tout le territoire ! » Le syndicat demande en outre un développement rapide des stages en cabinet libéral, pour optimiser la formation des ophtalmologistes et accueillir un nombre plus important d’internes dans la spécialité. Le déploiement de cette option est en cours, souligne le Snof, avec 14 terrains de stages libéraux déjà ouverts pour les internes en ophtalmologie dans différentes facultés de médecine comme Limoges, Lille ou Nancy. Une centaine de postes pourrait être créée dans l’année à venir si tous les acteurs se mobilisaient. « Il faut en finir avec la politique poursuivie depuis 25 ans de sous-attribution systématique des postes en ophtalmologie. » conclut le président du Snof.
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés