Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 97
A+ A A-

Quelle prise en charge après la 2e année de traitement dans l’œdème maculaire diabétique ?

Bénédicte Dupas
Numéro 213 - Octobre 2017
Au cours du traitement de l’œdème maculaire diabétique (OMD), l’obtention de résultats favorables est conditionnée par une fréquence élevée d’injections intravitréennes (IVT) en phase initiale de traitement, et ce, particulièrement pour les anti-VEGF. Cependant, une diminution du nombre d’IVT associée à un maintien du gain d’acuité visuelle (AV), est observée au cours du temps, à la fois pour les anti-VEGF et les corticoïdes. En effet, les grandes études prospectives nous permettent à l’heure actuelle d’obtenir un recul de 3 à 5 ans sur les différentes molécules, et ainsi d’entrevoir une « rémission » de l’OMD à moyen terme.

Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés