A+ A A-
27/04/2018
Un reportage diffusé sur M6 le 4 mars le rappelle : les services de l’État ne font pas de démarchage par téléphone ou par simple courrier. Pourtant, des dizaines de médecins sont tombés dans la même escroquerie : un courrier proposant aux cabinets une aide pour la réalisation de leur agenda d’accessibilité programmé (Ad’AP). Les faux ­experts, qui utilisent des en-têtes laissant croire à un lien avec l’administration publique, insistent sur les risques encourus par les médecins en cas de non-respect de la mise aux normes pour l’accueil du public et proposent des diagnostics, payants bien sûr… qui au mieux sont inutiles et au pire ne sont jamais réalisés. Les syndicats comme la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la ­répression des fraudes (DGCCRF) invitent donc les médecins à la vigilance.
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés