A+ A A-
14/03/2018
Certes, l’espérance de vie continue à progresser en France et a atteint, en 2016, 85,3 ans pour les femmes et 79,3 ans pour les hommes. Mais l’espérance de vie en bonne santé, c’est-à-dire le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne, n’a pas évolué de façon significative ­depuis 10 ans, d’après une étude de la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES). Elle est aujourd’hui de 64,1 ans pour les femmes et 62,7 ans pour les hommes. « La part des années vécues sans incapacité au sein de l’espérance de vie est stable elle aussi, autour de 80% pour les hommes et de 75% pour les femmes, souligne le rapport. Ces dernières déclarent en ­effet davantage de limitations fonctionnelles, légères ou fortes, dans les activités du quotidien. » Bonne nouvelle ­cependant pour les personnes ayant atteint 65 ans : l’âge d’entrée en incapacité recule. Il s’établit à 10,5 ans pour les femmes et à 9,4 ans pour les hommes, un résultat stable par rapport à 2015. Mais en progression de 0,9 an pour les femmes et de 0,8 an pour les hommes sur les dix dernières années. À noter que pour les deux indicateurs, la France se classe beaucoup mieux par rapport aux autres pays européens pour les femmes que pour les hommes : elles sont au 5e rang en terme d’espérance de vie en bonne santé et au 2e rang pour l’espérance de vie alors que les hommes sont à la 10e place pour les deux indicateurs.

Muriel Moisy. Les Français vivent plus longtemps, mais leur espérance de vie en bonne santé reste stable. Études et Résultats. Drees. 2018 janvier ; n°1046.
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés