A+ A A-
09/10/2017

141 postes d’internes en ophtalmologie alors que 200 seraient nécessaires : l’incompréhension du Snof

Début juillet, à l’annonce du nombre de postes d’internes alloué à l’ophtalmologie, le Dr Thierry Bour, président du Snof n’en est pas revenu : 141 au lieu des 200 attendus pour ­remplacer les 250 départs à la retraite par an. Soit dix postes de moins par rapport à 2016 et 18 de moins depuis deux ans. « Notre incompréhension est totale », commente-t-il, as­su­rant : « cette baisse aura un impact très négatif sur l’accès aux soins des Français qui doivent déjà attendre 100 jours en moyenne pour consulter un ophtalmologiste… Et quand on sait que les besoins en soins oculaires vont augmenter de 50% dans les 15 prochaines années en France ! »
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés