Uvéite : les traitements systémiques plus efficaces que les implants

« Les thérapies systémi­ques à base de corticostéroïdes et d’immunosuppresseurs préservent mieux la vision des patients souffrant d’uvéite, et présentent moins d’effets secondaires, qu’un corticoïde en implant intravitréen. » C’est la conclusion d’une étude menée par les équipes de l’Institut national de l’œil aux États-Unis.

Les chercheurs ont recruté 255 patients atteints d’uvéite et ceux-ci ont aléatoirement formé deux groupes : le premier a bénéficié de l’implant à base de fluocinolone développé par Bausch & Lomb et le second d’un traitement systémique avec corticoïdes et immunosuppresseurs. Après sept ans de suivi, il est apparu que l’acuité visuelle est en moyenne restée stable chez les seconds mais a diminué chez les premiers. « Ces résultats soulignent l’importance d’un suivi à long terme pour les thérapies des maladies chroniques qui sont susceptibles de nécessiter des années de traitements », conclut Elizabeth Sugar, l’une des auteurs de l’étude.

Writing committee for the ­multi­center uveitis steroid treatment & follow-up study research group. Kempen JH, Altaweel MM, Holbrook JT et al. Association between long-lasting intravitreous fluocinolone acetonide implant vs systemic anti-inflammatory therapy and visual acuity at 7 years among patients with intermediate, ­posterior, or panuveitis. JAMA. 2017;317(19):1993-2005.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous