Uvéite auto-immune : les microglies ouvrent les portes

Supprimer les microglies, ces cellules immunitaires du système nerveux de la rétine, peut-il suffire à éviter une uvéite auto-immune ? Oui, répondent des chercheurs de Boston, aux États-Unis.

Chez un modèle murin pour cette pathologie, ils ont en effet montré qu’en l’absence de microglies dans la rétine, l’uvéite ne se développe pas. L’explication : les microglies servent de régulateurs de l’infiltration pour d’autres cellules du système immunitaire et leur permettent d’entrer dans la rétine en passant la supposée infranchissable barrière hémato-rétinienne. En l’absence de microglie, les leucocytes ne gagnent pas la rétine et n’attaquent pas des cellules saines. Une découverte qui pourrait ouvrir la voie à de futurs traitements.

Okunuki Y et al. Retinal microglia initiate neuroinflammation in ocular autoimmunity. Proc Natl Acad Sci USA. 2019;116(20):9989-98.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous