Uvéite antérieure non infectieuse : un lien avec la carence en vitamine D

 

Une étude cas-contrôle rétrospective évoque que la probabilité de développer ce type d’uvéite baisse de 4% à chaque augmentation de 1 ng/ml du niveau de vitamine D. Dans cette étude, 200 patients identifiés dans une base de données du Massachusetts (la moitié avec une uvéite antérieure non infectieuse, l’autre moitié sans) ont subi un dosage de leur niveau de 25-hydroxyvitamine D : les bas niveaux de vitamine D étaient associés avec un surrisque d’uvéite. La relation de cause à effet n’est pas prouvée par cette analyse.

 

Grotting LA, Davoudi S, Palenzuela D et al. Association of Low Vitamin D Levels With Noninfectious Anterior Uveitis. JAMA Ophthalmol. Published online December 22, 2016. doi:10.1001/jamaophthalmol.2016.4888

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous