Une combinaison gagnante contre l’œdème maculaire cystoïde

Quel est réellement le meilleur traitement pour réduire le risque d’œdème maculaire cystoïde (OMC) après une chirurgie de la cataracte ? Les corticoïdes topiques ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens ? Réponse : les deux en même temps. C’est le résultat auquel a abouti l’étude européenne PREMED (Prevention of macular edema after cataract surgery), présentée lors du congrès de l’ESCRS (European society of cataract and refractive surgeons), qui s’est tenu à Lisbonne début octobre.

Cet essai clinique multicentrique randomisé a évalué les effets des différentes stratégies préventives contre l’OMC chez 914 patients non diabétiques dans 12 centres chirurgicaux aux Pays-Bas, en Autriche, au Portugal… Tous les patients de l’étude ont subi une phacoémul­sification standard avec mise en place d’un implant intraoculaire. Or chez les patients non diabétiques traités avec une combinaison de corticoïde (dexaméthasone 0,1%) et d’anti-inflammatoire (bromfénac 0,09%), l’incidence d’OMC 12 mois après l’opération était de 1,5% alors qu’elle était de 3,6% pour les patients sous bromfénac seulement et de 5,1% pour les patients sous dexaméthasone uniquement.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous