Un spray liposomal contre l’inconfort des lentilles ?

 

D’après une étude australienne [1], les porteurs de lentilles de contact souffrant de sécheresse oculaire pourraient voir leurs symptômes améliorés par un spray ou des gouttes qui rétabliraient une couche lipidique protectrice sur leur surface oculaire.

 

Des patients symptomatiques ont appliqué un spray phospholipidique (commercialisé sous le nom d’OcuSoft aux USA) puis, dans un deuxième temps à des fins de comparaison, une solution saline. Le temps de dessèchement a été beaucoup plus court avec la solution saline qu’avec le spray liposomal.

Les chercheurs ont émis l’hypothèse que le spray pourrait stabiliser la couche lipidique et contribuerait ainsi à maintenir le film lacrymal. La compréhension de ce mécanisme permettrait la mise au point de produits plus adaptés.

1. Rohit A et al. Clinical and biochemical tear lipid parameters in contact lens wearers. Optometry & Vision Science décembre 2014;91(12): 1384-90.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous