Un outil en développement pour l’occlusion de la veine centrale

Des chercheurs suisses ont mis au point un outil de 6 cm de long et d’un millimètre d’épaisseur destiné à traiter chirurgicalement l’occlusion de la veine centrale de l’œil. Baptisé SPOT-RVC pour Safe Puncture Optimized Tool for Retinal Vein Cannulation, il contient un minuscule canal de la taille d’un cheveu, ainsi qu’un mécanisme à lames flexibles.

Entièrement fabriqué en verre, il est destiné à être introduit dans l’œil du patient pour injecter un médicament dissolvant les caillots dans les veines rétiniennes. Et ceci sans endommager les tissus. « Avec notre mécanisme de perforation dynamique contrôlée en force et en course de pénétration de l’aiguille, la veine n’a pas le temps de se déformer. De plus, la force de perforation est indépendante de la force exercée par la main du chirurgien, ce qui limite le risque de surperforation », expliquent les scientifiques dans un communiqué. Le projet n’en est encore qu’au stade des prototypes, mais les tests in vitro et in vivo sont concluants. L’équipe espère donc passer à la phase préclinique et aux phases de certification et d’industrialisation.

Zanaty M et al. Programmable Multistable Mechanisms for Safe Surgical Puncturing. ASME. J Med Devices. 2019;13(2):021002

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous