Première activation pour l’implant de Pixium Vision

L’action de Pixium Vision a bondi d’environ 25% le 26 janvier, et pour cause : la société avait annoncé la veille le succès de la première activation chez l’homme de son système de ­vision bionique Prima.

Cet implant photovoltaïque sous-rétinien totalement sans fil a été posé chez un patient ­atteint de DMLA atrophique, dans le cadre d’une étude de faisabilité française conduite à la Fondation ophtalmologique Rothschild et à ­l’hôpital des Quinze-Vingts, à Paris. D’après le communiqué de la société, « l’activation du système de vision bionique a ­permis de restituer la perception de signaux ­lumineux, dans de bonnes conditions de tolérance, et permet au patient de poursuivre la phase de rééducation prévue par le protocole ­clinique sur une période d’évaluation de 6 mois ». Jusqu’à 5 patients pourront être inclus dans l’étude française qui ­durera de 6 à 36 mois, tandis que Pixium Vision a obtenu le feu vert de l’agence américaine de médicament (FDA) pour lancer une étude ­similaire aux États-Unis.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous