Prévention de l’infection gonococcique oculaire du nouveau-né : l’USPSTF recommande l’usage systématique d’antibiotique local

L’US preventive services task force (USPSTF) vient de réitérer sa recommandation de 2011 d’utiliser systématiquement un antibiotique local en prévention de l’infection gonococcique oculaire du nouveau-né. Aux États-Unis, le taux de cette infection est estimé à 0,4 cas pour 100 000 entre 2013 et 2017 et en l’absence de prophylaxie, le taux de transmission de la mère à l’enfant lors de l’accouchement est compris entre 30 et 50%. Pour l’USPSTF, il n’existe pas de nouvelles données plaidant contre l’efficacité de cette stratégie, ou qui montreraient des effets délétères de la prévention par antibiotique topique.

L’antibiotique conseillé est une pommade ophtalmique à base d’érythromycine, la seule forme disponible dans cette indication aux États-Unis. L’USPSTF base ses recommandations sur les effets secondaires graves de cette infection pour le nouveau-né (conjonctivite bilatérale purulente souvent associée à une atteinte cornéenne avec ulcération ou opacification et dont l’évoluation peut conduire à la cécité) et la progression rapide de l’infection, en dépit de la rareté de l’infection gonococcique aux États-Unis. En France, des recommandations de l’ANSM datant de 2010 (il s’agissait à l’époque de l’Afssaps) estiment qu’il « n’existe pas de donnée pour recommander de mettre en œuvre une antibioprophylaxie conjonctivale néonatale systématique. Par mesure de précaution, une antibioprophylaxie conjonctivale néonatale est recommandée en cas d’antécédents et/ou de facteurs de risque d’IST chez les parents. Les grossesses non ou mal suivies sont considérées comme un facteur de risque d’IST. Dans ces situations, il est recommandé d’instiller une goutte de collyre à base de rifamycine dans chaque œil du nouveau-né à la naissance. » L’USPSTF recommande tout de même que des recherches soient menées pour trouver des alternatives sûres et efficaces à l’érythromycine, et pour vérifier l’intérêt d’une prophylaxie ciblée selon les facteurs de risque des mères.

Ocular Prophylaxis for Gonococcal Ophthalmia Neonatorum/ US Preventive Services Task Force Reaffirmation Recommendation Statement. The US Preventive Services Task Force (USPSTF) members. JAMA. 2019;321(4):394-398. ANSM.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous