Modification de cotation de la cataracte : les anesthésistes s’insurgent

Le Syndicat national des anesthésistes réanimateurs de France (Snarf) hausse le ton face à la modification de la cotation CCAM de la cataracte, validée par la commission de hiérarchisation des actes et prestations (CHAP) en décembre « malgré l’opposition de tous les syndicats de médecins » et mise en place en mai. L’ancienne cotation BFGA004 a été remplacée par deux nouvelles cotations : BFGA427 (cataracte sans drainage) et BFGA368 (cataracte avec drainage).

La première conserve la cotation de l’anesthésie sans modification, mais la seconde (« qui comprend non seulement la chirurgie de la cataracte mais aussi la pose d’un dispositif de drainage ») « se trouve diminuée pour les ophtalmologistes d’environ 20 € » et « se trouve privée du modificateur 4 d’anesthésie », indique le Snarf. « La cotation d’anesthésie disparaît et seule est possible l’anesthésie complémentaire ZZLP030, soit à peu près la moitié de la cotation antérieure », ajoute le syndicat. Le Snarf recommande aux anesthésistes de « demander aux ophtalmologistes d’utiliser une technique de chirurgie de la cataracte sans pose de dispositif de drainage trabéculaire chaque fois que c’est possible » et appelle à « la mobilisation active de tous ».

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous