Les praticiens hospitaliers peuvent prolonger leur activité jusqu’à 70 ans, et à temps partiel au-delà de 72 ans

Le décret relatif à la limite d’âge et à la prolongation d’activité des praticiens hospitaliers (PH) a été publié au Journal officiel du 23 octobre. Sa finalité est de soutenir les établissements confrontés à des difficultés de recrutement médical. ­Depuis février 2016, une instruction anticipant la publication du décret d’application permettait aux hôpitaux de prolonger l’activité des PH.

Aujourd’hui, un quart des postes de praticiens hospitaliers n’est pas pourvu. Cette mesure était prévue dans la loi Santé et a fait l’objet d’un amendement adopté par les députés. ­Désormais, les médecins hospitaliers seront autorisés à travailler à temps partiel (deux demi-journées hebdomadaires) au-delà des 72 ans autorisés dans le cadre du cumul emploi retraite.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous