Les conditions de grossesses et de naissance influent sur l’épaisseur RNFL

Grâce à la cohorte d’enfants copenhagois constituée en 2000, des chercheurs danois viennent d’établir un lien entre l’épaisseur des fibres nerveuses rétiniennes péripapillaires (RNFL) à l’adolescence et deux facteurs : la cigarette et le poids naissance. L’étude, qui a porté sur 1323 enfants âgés de 11 ou 12 ans, a ainsi révélé que chez les 227 enfants dont la mère a fumé pendant la grossesse, l’épaisseur de la RNFL était réduite en moyenne de 5,7 µm (l’épaisseur moyenne totale RNFL pour l’ensemble de la cohorte était de 104 µm).

De même, chez les enfants dont le poids de naissance était inférieur à 2,5 kg, l’épaisseur RNFL à l’ado­les­cence est diminuée en moyenne de 3,5 µm. Les auteurs soulignent qu’une telle diminution de l’épaisseur RNFL pourrait être associée à un risque accru de problèmes de vue et de glaucome. Ils insistent donc sur l’importance des recom­manda­tions concernant la cigarette et la santé du fœtus lors de la grossesse.

Ashina H, Li XQ, Olsen EM, Skovgaard AM, Larsen M, Munch IC. Association of maternal smoking during pregnancy and birth weight with retinal nerve fiber layer thickness in children aged 11 or 12 years. JAMA Ophthalmol. Published online March 2, 2017.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous