,

Le traitement de la rétinopathie des prématurés

La rétinopathie des prématurés, ou retinopathy of prematurity (ROP), a été décrite pour la première fois par Terry en 1942 [1]. Elle atteint les petits poids de naissance, mis sous oxygénothérapie. Elle se caractérise par une vascularisation rétinienne périphérique pathologique qui peut aboutir à une cécité en cas d’évolution défavorable. La prise en charge thérapeutique est mieux codifiée et repose sur deux traitements de référence : le laser et les injections intravitréennes d’agents anti-vascular endothelial growth factor (anti-VEGF).

Auteurs

  • Solange Milazzo

    Ophtalmologiste

    Centre Saint-Victor, CHU Amiens, université de Picardie Jules-Verne, Amiens

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'abonne

Identifiez-vous