La cataracte comme conséquence d’un LDL-cholestérol trop bas ?

D’après une méta-analyse (de 14 essais cliniques) portant sur la baisse du taux de LDL-cholestérol (du fait de la prise d’un inhibiteur du PCSK9, l’anticholestérol Praluent®) et ses conséquences sur la santé générale, la cataracte pourrait être un effet secondaire de cette diminution.

Ainsi, le taux de cataracte était supérieur quand le LDL descendait sous 25 mg/dl (2,6% contre 0,8%). Ces résultats corroborent ceux déjà observés dans l’étude HOPE, qui montrait que la prise de rosuvastatine (Crestor®, un autre anticholestérol) était associée à un taux plus élevé de cataracte. Les mécanismes physio­­pathologiques ne sont pas clairs, même si on sait que le cholestérol est nécessaire localement au niveau oculaire.

Safety of Very Low Low-Density Lipoprotein Cholesterol Levels With Alirocumab Pooled Data From Randomized Trials. Robinson J et al. J Am Coll Cardiol. 2017;69(5):471-482.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous