La Carmf va donner jusqu’à 2 000 e à ses affiliés

La Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France (Carmf) a annoncé début juillet avoir obtenu l’accord des pouvoirs publics pour octroyer une aide pouvant aller jusqu’à plus de 2 000 e pour ses cotisants. Celle-ci, nette d’impôts et de charges, sera appliquée automatiquement, sans démarche à effectuer de la part des affiliés, et viendra en diminution des sommes restant dues au titre des cotisations 2020, sans réduction des droits à retraite pour les cotisants actifs non retraités.

Elle figurera sur l’appel du solde des cotisations 2020 qui sera adressé fin août à l’ensemble des cotisants. Son montant se répartit entre le régime complémentaire (500 e), l’ASV (876 e, soit 50% de la cotisation forfaitaire) et le régime invalidité-décès (631 e pour une cotisation de la classe A). Cette aide complète les autres mécanismes mis en place depuis le début de la crise sanitaire par la Carmf : le report sur 2021 de trois mois de prélèvements de cotisations (avril, mai et juin) ; la suspension du calcul des majorations de retard et des procédures d’exécution en cours ; la prise en charge des médecins pendant toute la durée de l’interruption d’activité liée à la Covid-19, et ce dès le premier jour d’arrêt de travail ; la prise en charge aussi bien des médecins libéraux malades du coronavirus, que des médecins en situation fragile (grossesse, pathologies à risque) ; le versement d’une aide variant de 67,54 e à 135,08 e par jour selon la classe de cotisation applicable, s’ajoutant aux 112 e versés par l’Assurance maladie.