L’infection au SARS-CoV-2 plus sévère en cas de DMLA

Les personnes atteintes de DMLA (mais aussi de troubles de la coagulation) présentent des risques plus élevés d’hospitalisation, d’intubation, et de décès en cas d’infection au SARS-Cov-2. En cause, pour la DMLA ? La suractivation du système du complément, une branche du système immunitaire.

Les auteurs sont parvenus à cette conclusion en observant, dans un premier temps, que les protéines du SARS-Cov-2 étaient capables d’imiter certaines protéines hôtes impliquées dans le système du complément et dans celui de la coagulation, et ainsi de mener ces deux systèmes à un état hyperactif. Ils ont aussi mené une étude rétrospective observationnelle chez des patients atteints de DMLA et de troubles de la coagulation (thrombose, thrombopénie…) et infectés par le SARS-CoV-2 et observé chez eux les conséquences cliniques de l’infection. Entre le 1er février et le 25 avril 2020, 11 116 patients sont venus au centre médical Irving de l’université de Columbia, avec une suspicion de Covid-19. Parmi eux, 6 398 ont été testés positifs : 88 d’entre eux étaient atteints de DMLA, et 1179 de troubles de la coagulation. Ces deux catégories de patients étaient à risque plus élevé de conséquences cliniques graves (intubation et décès), de façon indépendante de l’âge, du sexe et du tabagisme.
Les auteurs ont aussi constaté que les systèmes du complément et de la coagulation étaient fortement activés en cas d’infection au SARS-CoV-2. « On s’attend à ce que le système du complément, comme part du système immunitaire, soit activé en cas d’infection, mais dans ce cas, c’était largement plus que lors d’une infection par le virus de la grippe par exemple », précise le Pr Nicholas Tatonetti, l’un des deux auteurs principaux de l’étude.
Ces résultats suggèrent qu’un système du complément hyperactif (comme c’est le cas dans la DMLA) et des troubles de la coagulation prédisposent à des conséquences graves en cas de Covid-19. Il existe des inhibiteurs du système du complément, utilisés dans des maladies rares : un essai clinique en cours le teste dans Covid-19.

Ramlall V, Thangaraj PM, Meydan C et al. Immune complement and coagulation dysfunction in adverse outcomes of SARS-CoV-2 infection. Nat Med. 2020 Aug 3.