L’impact du glaucome plus élevé chez les hommes

En se basant sur la Global Burden of Disease Study 2017 menée dans 195 pays, des chercheurs chinois ont observé que l’impact du glaucome, estimé en terme d’espérance de vie corrigée de l’incapacité (EVCI), était plus important chez les hommes que chez les femmes.

Le nombre total d’années « perdues » du fait de la maladie est passé pour les hommes de 10,7 en 1990 à 9,4 en 2017 ; et de 8,8 à 8 chez les femmes. Un âge plus avancé et un statut socio-économique bas étaient associés à des différences (en terme d’années « perdues ») plus importantes entre les sexes.

Xin Ye, Xiangjun She, Lijun Shen. Association of sex with the global burden of glaucoma: an analysis from the global burden of disease study 2017. Acta Ophthalmologica, 07 January 2020.