Glaucome

Monsieur L., âgé de 72 ans, s’est présenté pour la première fois à la consultation d’ophtalmologie au CHRU de Nancy en mars 2018 pour un avis concernant une hypertonie intraoculaire. Le patient n’avait aucun antécédent familial de glaucome ; il était suivi pour une hypertension artérielle et présentait un antécédent d’infarctus du myocarde stenté en 2014.

Les techniques variées d’imagerie optiques ou ultrasonores du segment antérieur permettent une analyse précise, reproductible et non invasive des différentes structures du segment antérieur de l’œil. Parmi ces méthodes d’imagerie, la tomographie par cohérence optique a pour avantages sa simplicité et sa rapidité de réalisation, et une résolution spatiale élevée. Dans le domaine du glaucome, ces méthodes d’imagerie permettent d’obtenir des informations précieuses et parfois indisponibles lors de l’examen clinique biomicroscopique et possèdent de ce fait de…

La tomographie en cohérence optique, dite OCT, est devenue incontournable pour le diagnostic d’un glaucome. Cependant, si objective soit-elle, sa réalisation reste opérateur-dépendante et son interprétation prudente doit se confronter à un faisceau d’arguments diagnostiques. Nous vous proposons ici de décrire les anomalies caractéristiques de la maladie glaucomateuse et d’identifier les pièges diagnostiques les plus fréquents. L’OCT de segment antérieur et l’angio-OCT, bien qu’utiles au diagnostic du glaucome, seront traitées séparément.

L’identification d’une progression, à tous les stades cliniques de la neuropathie optique glaucomateuse, est capitale. À ce jour, il est bien démontré qu’une modification progressive en OCT représente un signe direct fréquemment annonciateur d’une perte fonctionnelle, et que des modifications rapides en OCT constituent un risque augmenté d’apparition d’un déficit glaucomateux. Si tous les OCT-SD proposent des logiciels d’analyse de progression spécifiques, dans l’état actuel des moyens dont nous disposons, ces analyses de progression imposent d’utiliser pour un…

Le glaucome est une neuropathie optique dégénérative progressive. Le développement de la tomographie à cohérence optique (OCT) a révolutionné sa prise en charge et celui, récent, de l’OCT-angiographie (OCT-A) a apporté de nouvelles opportunités diagnostiques et thérapeutiques pour les pathologies de la rétine et du nerf optique. Dans cet article nous discuterons l’intérêt de l’OCT-A pour analyser la physiopathologie du glaucome et nous rapporterons les résultats des études analysant l’intérêt de l’OCT-A dans le diagnostic du glaucome et l’analyse de sa…

Dernier dossier paru :

Glaucome 2019

Coordinateur : Florent Aptel

Orthoptistes, étudiants, etc.

à partir de
40
an
  • Abonnements comprenant 9 numéros des Cahiers d'Ophtalmologie
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site