Fin de la PACES : les nouvelles voies d’accès aux études de médecins sur Parcoursup

La PACES a officiellement disparu mais des inquiétudes se faisaient jour quant au manque d’accompagnement, de moyens (humains et financiers) et quant aux délais trop courts dans la mise en œuvre des nouvelles voies d’admission pour les études de santé (cf CDO 233).

La conférence des doyens de facultés de médecine avait alerté dans une lettre ses ministres de tutelle (Santé et Enseignement) à ce sujet, et le 20 décembre (jour d’ouverture de Parcoursup), 4 universités ne pouvaient (pour des raisons logistiques et/ou budgétaires) indiquer le nombre de places disponibles dans les deux voies d’admission aux études de santé. Pour le Pr Jean Sibilia, président de la conférence des doyens de facultés de médecine, la réponse d’Agnès Buzyn est rassurante, confirmant les 16 millions d’euros dédiés à la réforme pour 2020 et 2021, puis 12 millions pérennisés par an, avec des moyens supplémentaires selon les besoins de chaque université. La phase d’inscription et de formulation des vœux de Parcoursup a débuté le 22 janvier 2020 (avec 35 PASS – parcours d’accès spécifique santé – et près de 400 L. AS – licences accès santé – proposés), et se poursuivra jusqu’au 12 mars.