Essilor lance ses Varilux X Series

D’après le verrier Essilor, il aura fallu 5 ans de recherche pour mettre au point des verres progressifs qui s’adaptent au mode de vie des presbytes d’aujourd’hui : les Varilux X ­Series. Leur particularité ? Ils fluidifient la zone dite « à portée de bras », entre 40 et 70 cm, pour répondre à la multiplicité des besoins visuels, là où les verres progressifs classiques ne proposent qu’une seule distance de vision de près pour une seule direction de regard.

Pour y parvenir, ces nouveaux verres s’appuient sur 2 technologies déjà existantes : Nanoptix (qui décompose le verre en ­micro-éléments indépendants) et Synchroneyes (qui élargit le champ de vision en prenant en compte la différence entre les prescriptions des 2 yeux). Ils bénéficient également de 15 nouveaux brevets déposés pour une nouvelle technologie, baptisée Xtend. Celle-ci permet de gérer différentes ­cibles du regard dans une même direction et donc de redonner de la profondeur de champ au patient. Il n’a ainsi plus besoin de bouger la tête pour voir net.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous