,

Essais cliniques internationaux : 10% réalisés en France

La France continue de compter parmi les grands acteurs de la recherche clinique ­mondiale avec 10% des études internationales réalisées en France. Les patients français représentent 8,8% du nombre total de patients inclus dans les études internationales recensées dans l’enquête 2016 du Leem (Les Entreprises du médicament), contre 5,9% en 2014.

Cette augmentation est en partie due au plus grand nombre d’études cliniques de phases III et IV menées en France, qui incluent par définition plus de patients. L’onco-hématologie représente 45% du total des essais ­cliniques, toutes phases confondues. En 2016, le délai médian d’autorisation d’un dossier par l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) était de 57 jours – et 62 jours pour les autorisations accordées par les ­comités de protection des personnes (CPP). Un règlement européen prévoit que ces délais ne pourront excéder 60 jours à l’automne 2018.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous