Comment améliorer l’observance des patients glaucomateux ?

De façon similaire à de nombreuses pathologies systémiques chroniques telles que le diabète ou l’hypertension artérielle, le pronostic à long terme du glaucome dépend largement de l’observance thérapeutique des patients.

De nombreux travaux ont établi une relation entre mauvaise observance thérapeutique et mauvais contrôle pressionnel, risque accru de conversion d’une hypertonie intraoculaire en glaucome ou de progression des déficits périmétriques d’un glaucome avéré.

La compréhension des différents facteurs pouvant motiver un patient à prendre ou à ne pas prendre son traitement correctement et l’identification des patients à risque de mauvaise observance permettent la mise en place d’actions visant à réduire ces obstacles et à aider à la prise de conscience par le patient des enjeux du traitement.

Auteurs

  • Florent Aptel

    Ophtalmologiste. MD, PhD Professeur des Universités - Praticien Hospitalier

    Clinique Universitaire d'Ophtalmologie, Hôpital Michallon, CHU Grenoble Alpes. Laboratoire INSERM U1042 Hypoxie et Physiopathologie HP2. Facultés de Médecine et de Pharmacie - Université Grenoble Alpes Institut Jean Roget, Grenoble

Les derniers articles sur ce thème

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous