Cellules souches et DMLA : un essai clinique lancé aux États-Unis

Des chercheurs de l’institut national de l’œil (NEI), membre du NIH (National institute of health), aux États-Unis lancent pour la première fois un essai clinique pour tester la sécurité d’une thérapie basée sur les cellules souches pour traiter l’atrophie géographique dans la DMLA. Des cellules souches pluripotentes induites seront programmées pour devenir des cellules de l’épithélium pigmentaire rétinien. 12 patients recevront ces cellules souches dans l’un de leurs deux yeux et seront suivis pendant un an minimum.