Bons résultats des anti-VEGF sur 10 ans

En s’appuyant sur la base de données Moorfields OpenEyes, des chercheurs britanniques ont suivi l’évolution d’environ 150 yeux de patients atteints de DMLA et traités par anti-VEGF pendant 10 ans. Résultat : l’acuité visuelle a diminué en moyenne de -2,1 ETDRS sur la période.

67,1% des yeux ont maintenu un seuil d’acuité visuelle de 20/70 au moins, 33,5% de 20/40 au moins et dans 76,5% des yeux, l’acuité visuelle n’a pas diminué de plus de 15 lettres. Le traitement quant à lui a consisté en moyenne en 52,2 injections sur 10 ans et a été changé du ranibizumab à l’aflibercept dans 87,5% des cas. Les chercheurs notent enfin que l’atrophie maculaire est chez ces patients la principale cause de perte de vision.

Chandra S, Arpa C, Menon D et al. Ten-year outcomes of antivascular endothelial growth factor therapy in neovascular age-related macular degeneration. Eye (Lond). 2020 janv 24.