Évaluation de la qualité des soins : 85% des Français sont pour

D’après un sondage mené pour l’institut Montaigne (groupe de réflexion d’orientation libérale), les Français sont largement favorables à l’évaluation des médecins libéraux. 59% des sondés trouvent qu’il est difficile de choisir un généraliste ou un spécialiste pour une consultation, 89% sont favorables à la publication des indicateurs de qualité des soins pour les établissements de santé et 85% pour les médecins libéraux.

Assez étonnamment, le critère d’évaluation le plus important est la qualité d’écoute et la disponibilité du corps médical, devant les résultats et le succès des opérations, et la qualité de vie après la prise en charge. L’institut Montaigne a formulé 10 propositions « pour accélérer en France le déploiement d’indicateurs de qualité des soins », en s’inspirant d’expériences dans d’autres pays (comme le Royaume-Uni où le recueil des indicateurs de résultats par le National Health Service (NHS) est obligatoire pour quatre pathologies cibles et où tous les résultats sont publiés en ligne). Parmi ces 10 propositions, il s’agit entre autres de définir les indicateurs de résultats qui importent aux patients, de systématiser le recueil d’indicateurs de résultats cliniques auprès des praticiens et des établissements de santé, d’utiliser les indicateurs de résultats pour améliorer l’évaluation et la pertinence des soins, ou encore d’augmenter la part de la rémunération à la qualité dans les revenus des médecins et des établissements de soins.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous