Emmanuel Guilbert

Tous les articles de cet auteur

Haze après PKR. Un rappel

La photokératectomie réfractive (PKR) modifie la courbure cornéenne pour compenser les troubles rétractifs. L'ablation de l'épithélium, de la membrane de Bowman et du stroma cornéen antérieur s'accompagne de lésions des nerfs cornéens et d'une réaction inflammatoire locale permettant la cicatrisation. Celle-ci est physiologique et se manifeste sous forme d'opacité cornéenne superficielle fine et transitoire, sans retentisse- ment visuel. Si elle est trop importante, elle altère la transparence cornéenne et entraîne une diminution de l'acuité visuelle. Cette complication, appelée haze (brume en anglais) est généralement accompagnée d'une régression de l'effet de la correction. Lire la suite

Information auteur

Email :

Etablissement : Fondation ophtalmologique A. de Rothschild, Paris

Profession : Ophtalmologiste

Biographie :