Alzheimer : la piste de l’OCT-A pour le diagnostic se précise

« Comme la rétine est une extension du cerveau et partage de nombreuses similarités avec celui-ci, les chercheurs pensent que la détérioration de la rétine pourrait refléter les changements en cours dans les vaisseaux sanguins du cerveau, offrant ainsi une fenêtre sur l’évolution de la maladie [d’Alzheimer] », rappelle l’Académie américaine d’ophtalmologie dans un communiqué. Et c’est en partant de ce principe que les scientifiques continuent à explorer la piste de l’OCT-A pour un diagnostic précoce, rapide et non invasif de la maladie d’Alzheimer.

Après une étude ayant montré en mai dernier des différences entre 14 patients atteints de la maladie et 16 patients contrôles (plus large zone avasculaire au niveau de la fovéa et une épaisseur fovéale interne plus réduite chez les premiers que chez les seconds – voir CDO 220), de nouvelles recherches confortent ces premières observations. Celles-ci ont utilisé l’OCT-A pour comparer les rétines de 70 yeux chez 39 patients touchés par la maladie, de 72 yeux de 37 personnes avec des troubles cognitifs légers et de 254 yeux de 133 personnes saines. Elles ont permis de mettre en évidence que chez les premiers, la densité de vaisseaux et la densité de perfusion dans le plexus capillaire superficiel sont plus faibles que chez les autres personnes étudiées. L’épaisseur de la couche des cellules ganglionnaires maculaire et de la plexiforme interne est par ailleurs diminuée. « Il est possible que ces changements dans la densité vasculaire de la rétine reflètent ce qui se passe dans les petits vaisseaux du cerveau, conclut Sharon Fekrat, l’une des auteurs de l’étude. Notre travail n’est pas terminé. Pouvoir déceler ces modifications dans la rétine avant toute détérioration cognitive changerait vraiment la donne. »

Yoon, Stephen P et al. Retinal Microvascular and Neurodegenerative Changes in Alzheimer’s Disease and Mild Cognitive Impairment Compared with Control Participants. Ophthalmology Retina. 2019. doi.org/10.1016/j.oret.2019.02.002 

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous