Œdème maculaire uvéitique : les injections dans l’œil sont les plus efficaces

C’est une étude financée par le National Eye Institute, aux États-Unis, qui l’affir­me : pour le traitement de l’œdème maculaire uvéitique, l’injection des corticos­téroïdes est plus effica­ce lorsqu’elle est intra­vitréenne que péri-oculaire. Cette conclusion résulte du suivi de 192 patients atteints d’un tel œdème et qui ont été répartis aléatoirement en trois groupes afin de bénéficier soit d’une injection péri-­oculaire de triamcinolone acétonide, soit d’une injection intravitréenne de triamcinolone acétonide, soit d’un implant intravitréen de dexaméthasone.

À huit semaines, l’œdème maculaire avait régressé dans les trois groupes, mais nettement plus dans les deux groupes ayant reçu le traitement dans l’œil que dans celui l’ayant reçu à côté : la réduction était de 46% pour l’implant de dexaméthasone, 39% pour l’injection intravitréenne de triamcinolone acétonide et 23% pour l’injection péri-oculaire. De la même façon, la vision de ce dernier groupe ne s’est améliorée en moyenne que de 4 lettres contre 9 lettres pour les deux autres groupes. Ceux-ci ont en revanche été plus sujets à une augmentation de la pression intra-oculaire, mais ce risque a facilement été contrôlé par médicament.

Multicenter Uveitis Steroid Treatment Trial Research Group; Thorne J et al. Periocular Triamcinolone vs. Intravitreal Triamcinolone vs. Intravitreal Dexamethasone Implant for the Treatment of Uveitic Macular Edema: The PeriOcular vs. INTravitreal corticosteroids for uveitic macular edema (POINT) Trial.Ophthalmology. Published online Sept 20. 

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous