Œdème maculaire diabétique avec une bonne vision : la surveillance suffit

Dans la prise en charge des patients souffrant d’un œdème maculaire diabétique (OMD) mais ayant conservé une bonne vision, la surveillance médicale régulière fait aussi bien que la photocoagulation ou l’aflibercept. Voilà la conclusion d’un essai clinique américain ayant porté sur 702 patients présentant un OMD mais une acuité visuelle supérieure ou égale à 20/25 sur l’échelle de Snellen.

Ceux-ci ont été répartis en 3 groupes, correspondant aux trois stratégies. En cas de dégradation de l’acuité visuelle, les patients des groupes photocoagulation ou observation médicale ont reçu des injections d’aflibercept, ce qui fut le cas de 25% des patients traités par photocoagulation et de 34% de ceux sous simple surveillance. Mais au bout de deux ans d’étude, les chercheurs révèlent que finalement, le pourcentage de participants ayant réellement perdu en acuité visuelle est sensiblement le même chez les trois groupes, variant de 16 à 19%. Les auteurs en concluent que pour de tels patients, la surveillance est une stratégie de traitement pertinente, à condition que la personne soit suivie régulièrement et qu’un traitement soit mis en place dès qu’une perte de vision est constatée.

Baker CW, Glassman AR, Beaulieu WT et al. Effect of Initial Management With Aflibercept vs Laser Photocoagulation vs Observation on Vision Loss Among Patients With Diabetic Macular Edema Involving the Center of the Macula and Good Visual Acuity: A Randomized Clinical Trial. JAMA. 2019 April 29.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous