A+ A A-
18/01/2018

Une charte éthique pour les facultés de médecine

Il y a quelques mois, Formindep, une association pour une formation et une information médicales indépendantes, révélait que seulement 9 facultés de médecine sur 37 avaient pris des mesures pour garantir l’indépendance de leurs étudiants vis-à-vis des laboratoires pharmaceutiques. Ce qui a contribué à faire réagir les représentants de l’ensemble des facultés de médecine et d’odontologie, qui ont adopté, le 7 novembre, une charte éthique. Ambitieuse, celle-ci interdit les cadeaux financés par l’industrie et veille également à prévenir le plagiat ou à faire disparaître la pratique des auteurs fantômes (des étudiants rédigent un article scientifique sans être cité comme auteur). Pour veiller à l’application des 13 pages de la charte, une commission de déontologie devra être créée au sein de chaque faculté française de médecine et de chirurgie dentaire. Celle-ci rédigera un rapport annuel sur le respect de l’éthique et de la déontologie, qui sera disponible sur le site ­Internet de chaque faculté.
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés