A+ A A-

Traitement chirurgical du fovéoschisis myopique

David Gaucher
Numéro 149 - Avril 2011
Le fovéoschisis du myope fort est une complication de la myopie dégénérative. Elle a été décrite en 1999 par Takano grâce à l'OCT. Cette pathologie est relativement fréquente puisqu'elle atteindrait 9 à 20 pour cent des yeux myopes présentant un staphylome postérieur [2,3]. La vitrectomie est logiquement considérée comme le traitement du fovéoschisis. Cette prise en charge chirurgicale donne de bons résultats mais, malgré l'amélioration des techniques de vitrectomie, reste délicate et comporte certains risques. C'est pourquoi le rapport bénéfice/risque d'une telle intervention doit être connu et évalué avant de la proposer au patient. Cette décision doit prendre en compte l'évolutivité de la maladie, les possibilités de récupération visuelle de l'œil atteint et l'implication d'une telle intervention pour le patient, notamment la possibilité d'opérer les deux yeux de cataracte dans les suites.

Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés