A+ A A-
Les greffes lamellaires ont supplanté la kératoplastie transfixiante dans les grands centres de greffe dès lors que la pathologie cornéenne ne touche pas simultanément l'endothélium et le stroma. En effet, elles présentent de nombreux avantages par rapport à la greffe transfixiante : diminution de la fréquence des rejets, augmentation de la survie du greffon, diminution de l'astigmatisme induit par la chirurgie, meilleure résistance de la cicatrice en cas de traumatisme... Il existe de nombreuses techniques chirurgicales. Nous retiendrons les trois techniques les plus utilisées : la kératoplastie lamellaire antérieure profonde pour les pathologies stromales et les kératoplasties endothéliales (DSEK et DMEK) pour les pathologies endothéliales.
L'ulcère de Mooren est une forme rare d'ulcération cornéenne périphérique liée à une auto-immunité contre un antigène cornéen stromal. Ses origines peuvent être multiples parmi lesquelles des traumatismes cornéens (chirurgicaux ou non) ou des helminthiases digestives. Le diagnostic d'ulcère de Mooren sera porté après élimination de toutes les pathologies inflammatoires systémiques à l'origine de kératite périphériques immunologiques. Une vascularite ou un portage parasitaire ayant été éliminés, le traitement des formes peu sévères de l'ulcère de Mooren est essentiellement médical, à base d'anti-inflammatoires stéroïdiens locaux, mais nécessite une prise en charge médico-chirurgicale dans les formes sévères.
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés