Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 97
A+ A A-

Quelle prise en charge après la 2e année dans les occlusions veineuses rétiniennes ?

Agnès Glacet-Bernard
Numéro 213 - Octobre 2017
C’est il y a un peu plus de 7 ans qu’est arrivé sur le marché en France le premier traitement par injection intravitréenne (IVT) qui a révolutionné le traitement de l’œdème maculaire des occlusions veineuses rétiniennes (OMV), en améliorant de manière statistiquement significative le pronostic visuel des patients (autorisation de mise sur le marché et remboursement de l’implant de dexaméthasone en mars 2011). Il a été suivi de près par deux médicaments de la classe des anti-VEGF (ranibizumab en 2012 et aflibercept en 2014). De nombreuses études ont vu le jour pour définir les indications et les modalités thérapeutiques pour les premières années de traitement. Cependant, de nombreuses questions se posent encore dans la pratique courante sur la prise en charge des patients à long terme.

Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés