A+ A A-

Orthokératologie : extension possible d’indications à travers deux cas cliniques

Richard Luscan
Numéro 219 - Mai 2018
Il est désormais bien établi que l’orthokératologie permet le retour à une vision « naturelle » œil nu avec le respect de la physiologie lacrymale, y compris à l’âge de la presbytie. Les deux cas présentés ici ont pour but d’ouvrir les esprits sur un potentiel d’indications encore largement inexploité, avec toujours pour seule contrainte le port transitoire nocturne régulier.

Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés