Ma première lentille souple hydrophile multifocale (2e partie) : optimisations et exemples

Dans la première partie (n°213, octobre), nous avons abordé le choix du patient, les principes optiques… et le choix de la première lentille souple hydrophile multi­focale (LSH MF). Et nous avons laissé notre patient avec sa première lentille d’essai (acuité visuelle « utilisable »). Nous avons programmé son rendez-vous de contrôle 3 semaines plus tard. Ce délai est important pour l’installation du tri cortical. Vous aurez prévenu le patient qu’il ne doit pas ajouter de verres correcteurs à ses lentilles au risque de ne jamais être satisfait, et qu’il doit tester ses lentilles dans toutes les configurations qui l’intéressent pour être en mesure de vous livrer son ressenti lors du contrôle.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'abonne

Identifiez-vous