A+ A A-

Les verres filtrants à teinte fixe

Dominique Meslin
Numéro 156 - Janvier 2012

Pour protéger l’oeil de la lumière, il est souvent nécessaire de faire appel à un verre filtrant, soit de manière permanente, pour améliorer la protection et le confort de vision, soit de manière spécifique, pour protéger l’oeil d’un rayonnement lumineux de forte intensité, soit encore à des fins thérapeutiques pour améliorer la vision.

Ce verre filtrant a une double mission : réduire le niveau de l’intensité de lumière qui atteint l’oeil et éliminer, en les absorbant, les radiations nocives. Il peut être de transmission fixe – avec teinte uniforme ou dégradée – ou de transmission variable c’est-à-dire photochromique.

Cet article traite des verres filtrants à teinte fixe ; les verres photochromiques et les filtres sélectifs seront traités ultérieurement.


Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés