A+ A A-

Les aptitudes administratives et professionnelles après chirurgie réfractive 

Françoise Froussart-Maille
Numéro 210 - Mai 2017
Les candidats à la chirurgie réfractive désireux d’une réhabilitation professionnelle représentent 6% à 10% des patients opérés. Les normes d’aptitude professionnelle sont variables selon les emplois et susceptibles d’évoluer dans le temps, source de mécontentement ou de contentieux potentiels. Il est nécessaire, de ce fait, pour tout ­chirurgien réfractif d’informer ses patients et de s’informer soi-même.

Si vous souhaitez lire cet article, abonnez-vous aux Cahiers d'Ophtalmologie et vous recevrez ce numéro gratuitement.

S'abonner
Second Sight
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés