A+ A A-
18/10/2017
Les chiffres sont impressionnants : la fatigue visuelle a presque doublé en 5 ans et touche aujourd’hui 40% des 16 à 24 ans (contre 23% en 2012). 41% des jeunes déclarent par ailleurs avoir des difficultés à voir de loin… alors qu’ils n’étaient que 29% en 2016. Ce sont les résultats du baromètre 2017 de la santé visuelle réalisé par Opinion Way pour l’Asnav (Association nationale pour l’amélioration de la vue), qui analyse : « de là à incriminer les activités qui privilégient la vision de proximité, avec ou sans écran, il n’y a qu’un pas que l’on n’hésite plus à franchir. » L’association rappelle que « les plus jeunes passent quotidiennement près de 10 heures à consulter un écran, en particulier le smartphone qui les mobilise 4 heures par jour environ. Cela se traduit par des troubles visuels spécifiques constatés par 59% des Français issus de cette tranche d’âge (+7 points vs 2016) contre 47% pour l’ensemble de la population. Conséquence : une forte augmentation du nombre de prescriptions de lunettes, qui est passé de 43% à 55% en un an. » L’étude révèle en outre que 94% des parents sont favorables à un renforcement du dépistage visuel dans le cadre de l’école et 83% des parents sont pour la mise en place d’un dépistage ­visuel avant l’âge de 3 ans. L’Asnav conclut en espérant que la nouvelle équipe gouvernementale mettra en place des actions de prévention afin que « la santé ­visuelle soit enfin prise en considération pour assurer le meilleur avenir possible aux jeunes générations. »
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés