A+ A A-
26/09/2017

Le renouvellement des lunettes par les généralistes ? Pour le Snof, c’est non

« Le médecin généraliste de la maison de santé orienterait le patient vers l’orthoptiste (avec élaboration d’une prescription) en vue d’un renouvellement de lunettes. » Voilà l’idée d’une des expérimentations proposées par l’avenant 12 à la convention organisant les rapports entre les orthop­tistes et l’assurance maladie. Celle-ci pourrait se mettre en place dès 2018 dans les maisons de santé pluri-professionnelles, mais n’est pas du goût du syndicat national des ophtalmologistes (Snof), qui y voit notamment un danger pour les patients.

« La consultation tous les cinq ans avant 42 ans et trois ans après est la clé du dépistage : 36% des personnes consultant un ophtalmologiste pour une prescription oculaire ou le renouvellement d’une ordonnance se voient diagnostiquer un autre problème médical (DMLA, tumeur cérébrale, glaucome), explique le syndicat dans un communiqué. En renouvelant les ordonnances optiques, le médecin généraliste prendrait l’entière responsabilité de l’examen et devrait assumer alors les retards de diagnostic éventuels. Les patients seraient les premiers pénalisés, car il y aurait forcément des pertes de chances pour eux. »

Le syndicat regrette d’ailleurs de ne pas avoir été consulté avant la signature de la convention et demande à être ­entendu sur cette problématique par l’UNCAM. Il souhaite que cette expérimentation soit annulée ou aménagée pour que les durées initiales de validité de l’ordonnance de lunet­tes, sans revoir l’ophtalmologiste, ne soient pas affectées par ce renouvellement éventuel.
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés