A+ A A-
26/09/2017

Le HCAAM veut mettre en chantier la médecine spécialisée

Au 1er janvier 2016, 121 300 spécialistes sont inscrits à ­l’Ordre, dont 5 927 ophtalmologistes, sixième spécialité la plus représentée. Une progression de +44% en 25 ans du nombre de médecins spécialistes ! Mais selon le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM), une réforme de cette médecine spécialisée est nécessaire. Dans un avis publié le 22 juin et intitulé « Organiser la ­médecine spécialisée et le second recours : un chantier prioritaire », le HCAAM constate ainsi que « l’activité de médecine spécialisée se concentre aujourd’hui dans les pôles urbains » et que « des mesures s’imposent pour adapter à long et moyen terme l’offre aux besoins en tenant compte des « coups partis » et des réalités professionnelles ». Il ­préconise ainsi de revoir les maquettes de formation et la granularité des spécialités, avec pour objectif de prendre des mesures effectives pour la rentrée 2018, mais également d’offrir aux futurs médecins « un socle commun de compétences transversales, complémentaires aux connaissances scientifiques » (compétences relationnelles, organisationnelles, sur les prises en charge et le système de soins, ou encore capacités de travail en équipe).
Le HCAAM souhaite en outre « ouvrir la formation médicale sur les modes d’exercice qui existent hors de l’hôpital universitaire, en particulier en favorisant le développement de l’accueil des étudiants en troisième cycle dans ces structures (hôpitaux généraux, établissements d’hospitalisation à domicile, établissements de soins à but lucratif ou non, maisons, pôles et centres de santé, cabinets de ville) ». Enfin, il juge indispensable de « faciliter les évolutions professionnelles en cours de carrière », tels les changements de spécialité pour les médecins en exercice.
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés