A+ A A-
19/09/2018

Le gouvernement laisse un doute aux optométristes

Le sénateur de l’Ain, Rachel Mazuir, avait adressé fin février une question écrite au gouvernement afin de savoir s’il était envisageable que les optométristes deviennent eux aussi partenaires des ophtalmologistes pour les renouvellements de lunettes ou de lentilles. La réponse du ministère de la Santé mi-juillet n’engage à rien : « Deux professions de santé interviennent d’ores et déjà dans le champ de la prise en charge visuelle de la population en complément des ophtalmologistes : les orthoptistes et les opticiens-lunetiers dont le périmètre de compétence est en évolution. […] Une évaluation devra permettre de juger si ces évolutions permettent d’assurer une prise en charge de qualité dans des délais compatibles avec l’état de santé de nos concitoyens ou si demeurent des besoins de santé non couverts, susceptibles de faire appel à de nouveaux métiers, comme la profession d’optométriste qui est reconnue aux États-Unis et dans d’autres pays européens. »
liens-utiles

Création eConcepto - Copyright CDO - Tous Droits Réservés